De nos jours, les organismes de formation de réparation de smartphone ont tendance à se multiplier. 

Plutôt logique…

Étant manipulé à longueur de journée, le smartphone est ainsi plus à même d’être endommagé. 

En cas de panne ou de dysfonctionnement, la plupart des utilisateurs se dirigent vers un réparateur. 

Ce qui rend le marché de la réparation de téléphone portable en pleine expansion.

 

Les tarifs des formations de réparation de smartphone sont très variés et la prise en charge du financement est possible la plupart du temps.

Nous allons découvrir au sein de cet article quelles sont ses possibilités et  plus particulièrement : le Pôle Emploi ou le CPF peuvent-ils financer cette formation ? 

 

 

Formation de réparation de téléphone : le financement

 

Vous pouvez faire financer votre formation de réparateur de téléphone mobile de plusieurs manières. 

Sachez que même les formations très onéreuses peuvent être prises en charge notamment grâce aux solutions suivantes :

 

  • Le CPF ou Compte Personnel de Formation : en tant que salarié, vous accumulez chaque année des droits à la formation sous forme d’argent. Vous pouvez les utiliser en particulier pour suivre une formation qualifiante ou certifiante, que vous soyez actif ou à la recherche d’emploi, salarié ou indépendant.

 

  • Pôle Emploi : les situations varient beaucoup d’une personne à une autre, mais indemnisé ou pas, vous pouvez également avoir le droit au financement de votre formation. Celle-ci doit, cependant, vous permettre de trouver rapidement un emploi. Cela sera sûrement le cas au vu de l’essor rencontré dans ce domaine d’activité. Le plus simple est de se renseigner directement auprès de votre conseiller Pôle Emploi pour connaître vos droits.

 

Il existe d’autres organismes qui proposent de financer cette formation en particulier. On peut citer : l’OPCO (ou Opérateurs de Compétences) ainsi que le plan de développement des compétences qui provient de votre entreprise. Effectivement, si votre employeur estime que de nouvelles compétences doivent être connues par certains salariés, il pourra alors prendre en charge la totalité des coûts de formation.

 

Enfin, si votre demande de financement est refusée par les organismes mentionnés ci-dessus, il reste la solution de financer soi-même sa formation. Des facilités de paiement sans intérêts sont proposées régulièrement par les centres de formation de réparation de smartphone afin de s’adapter au mieux à votre budget. 

En outre, les demandeurs d’emploi inscrits à Pôle Emploi peuvent toujours bénéficier d’un tarif spécial.

 

 

Qu’est-ce que le Compte personnel de formation (CPF) ? 

 

Le CPF (ou Compte Personnel de Formation) vous permet, en tant que salarié, de suivre une formation.

Il est effectivement utilisable par tout salarié afin de lui permettre de suivre une formation qualifiante ou certifiante tout au long de sa vie active, y compris en période de chômage, et cela, jusqu’à son départ à la retraite.

Rattaché au CPA (1), il recense à la fois les droits acquis personnellement par le salarié et les formations éligibles dont il peut bénéficier.

Le compte s’alimente automatiquement chaque année en crédit d’heures. Le nombre d’heures y figurant est proportionnel au temps de travail effectué au cours de l’année et les heures acquises sont comptabilisées en euros (à raison de 15 €/heure).

Les droits demeurent acquis, même en cas de perte d’emploi ou de changement d’employeur. 

 

Point important : Pour un emploi à temps complet, un salarié acquiert un crédit de 24 heures par an durant les 5 premières années, et de 12 heures par an durant les 3 années suivantes, dans la limite d’un plafond total de 500 € par an et de 150 heures de formation sur 8 ans.

 

 

(1) Le CPA, ou Compte Personnel d’Activité, regroupe le CPF, le CP2 (ou Compte Professionnel de Prévention) relatif à la pénibilité au travail et le CEC (ou Compte d’Engagement Citoyen) qui recense vos activités de bénévole, de volontaire ou de maître d’apprentissage. Il est actif dès l’âge de 16 ans (15 ans pour les apprentis) et cesse d’être alimenté au moment de votre retraite (sauf en ce qui concerne les heures obtenues grâce au CEC).

 

 

Différents cas pour la rémunération de Pôle Emploi durant la formation

 

Comme nous l’avons vu plus haut, dans cet article, Pôle Emploi peut en effet financer la formation de réparation de téléphone. 

Il y a deux cas qui peuvent se présenter à vous : 

 

Cas numéro 1 : vous êtes indemnisé au titre de l’allocation d’Aide au Retour à l’Emploi (ARE) par Pôle Emploi ou par votre ex-employeur du secteur public.

 

  • Si la formation est validée par un conseiller Pôle Emploi et se trouve en cohérence avec votre Projet Personnalisé d’Accès à l’Emploi (PPAE), alors, dans ce cas, vous pouvez percevoir l’Allocation d’Aide au Retour à l’Emploi Formation (AREF) dans la limite de vos droits à indemnisation.
  • Si la formation dépasse la durée de vos droits à l’AREF, alors vous pourrez terminer la formation avec un statut de stagiaire en formation professionnelle non rémunérée, ou éventuellement, percevoir la rémunération de fin de formation (RFF), si vous répondez aux critères d’ouverture de droit. 

 

Cas numéro 2 : Vous n’êtes pas indemnisé au titre de l’allocation d’Aide au Retour à l’Emploi (ARE), vous pouvez donc percevoir : 

 

  • La Rémunération de Formation Pôle Emploi (RFPE): si la formation est conventionnée par le Pôle Emploi lui-même et qu’elle s’inscrit dans votre projet personnalisé d’accès à l’emploi. 
  • Dans le cas où, à la veille de votre entrée en formation, vous percevez l’ASS (ou Allocation Spécifique de Solidarité), alors le versement de cette dernière sera subsidiaire au versement de tout autre indemnisation ou rémunération de formation. Vous ne pourrez donc pas cumuler ce versement avec celui de la RFPE que vous percevrez pendant la formation. L’ASS sera donc suspendue pendant la période de perception de la RFPE et votre dossier sera analysé par un conseiller Pôle Emploi afin de vérifier si vous respectez les conditions d’attribution. 
  • La rémunération publique de stage : si votre stage est agréé par l’État ou le Conseil Régional. Dans ce cas-là, ce sera l’organisme de formation qui sera chargé de constituer votre dossier de rémunération. 

 

Pour plus d’informations : consultez notre page financement de formation, et n’hésitez pas à vous renseigner directement auprès de votre conseiller Pôle Emploi.